Terrasse bois, comment la concevoir en 5 étapes ?

Les beaux jours commencent à se faire sentir et les envies de profiter de l’extérieur envahissent nos esprits. Soleil, parasol, barbecue … et terrasse bois !

Voici 5 points importants à prendre en compte lors de la conception de votre terrasse :

Votre future terrasse bois  

Votre future terrasse bois

1 – La nature du sol pour votre terrasse bois

En fonction de l’emplacement que vous allez choisir pour votre future terrasse, les solutions techniques de support ne sont pas les mêmes :

Vis fondation pour terrasse bois=> Pour une implantation sur de la terre, vous pouvez faire des plots béton afin de supporter le solivage en bois Classe 4 (rendu imputrescible par traitement) ou utiliser des vis de fondation, solution moins intrusive et plus respectueuse du biotope.

Plot plastique pour terrassePlot terrasse pour terrasse bois

=> Pour une implantation sur une dalle béton ou une terrasse carrelée, les plots réglables sont particulièrement adaptés de part leur simplicité de mise en œuvre.

 

2 – Le choix du bois de votre terrasse

Choisir son bois est toujours une question importante dans la réalisation d’une terrasse. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

=> Bois traités ou bois naturels

Toutes les essences de bois ne peuvent pas rester en extérieur; il faut s’intéresser à la classe du bois (classifié de CL1 – intérieur – à CL4 – extérieur -). La classe minimum pour une terrasse est la CL3.

Les bois traités sont principalement de l’Epicéa ou du Pin Douglas. Ils sont traités par Autoclave, traitement indu par l’incorporation de produits de protections par le biais d’une étuve mise sous vide. Cette opération permet de rendre ces bois imputrescibles et aptes à un usage en extérieur.

Les bois naturels ont une classe égale ou supérieure à 3; il s’agit du Douglas hors aubier, du Châtaigner, du Chêne, de l’Acacia pour les bois français, ainsi que des bois exotiques.

=> Local ou Exotique

L’origine du bois à son importance. Elle va directement influer sur son impact carbone (lié en grande partie à son transport). De plus, il est préférable d’utiliser des bois issus de forêts gérées durablement.

=> Le Prix

Notion incontournable de votre projet, le coût. Chaque essence a un prix différent lié à ses propriétés mécaniques, sa rareté, son origine…

Un bois local coutera moins cher qu’un bois qui a traversé le globe.

Une essence qui pousse « vite » coutera moins cher qu’une essence qui pousse lentement.

Afin de se faire une idée rapidement, voici un ordre de grandeur des prix des essence de bois en lames de terrasse :

  • Epicéa autoclave CL3 +/- 20€/m²
  • Pin Douglas naturel hors aubier +/- 35€/m²
  • Feuillus Français 50€ et +
  • Exotique 60€ et +

Ces prix sont donnés à titre indicatif. Plus d’infos sur le site Nature & Développement

3 – Filet partiel ou double filetage

Le choix des vis a aussi sont importance. Pour une terrasse extérieure, il est impératif de choisir des vis inox au risque de voir de la rouille se développer sur les têtes de vis et se répandre sur le bois.

Deux catégories d’inox existent: le A2 qui est le plus courant et le A4, obligatoire pour les tours de piscine car résistant à la corrosion liée au sel et au chlore.

  • Le FILET PARTIEL convient à tous les bois tendres (résineux). Il convient de calculer que la partie lisse soit égale à l’épaisseur de la lame de terrasse.
  • Le DOUBLE FILETAGE ou filet sous tête est préférable pour les bois durs (feuillus ou exotiques). Les bois durs imposant des contraintes mécaniques à la vis plus importantes, le filet sous tête permet un meilleur maintient de la lame.

4 – Une bonne ventilation

Pour garantir une bonne durée de vie de votre terrasse, il est important de prévoir une bonne ventilation afin de limiter les rétentions d’eau, ce qui accélèrerait le vieillissement de celle-ci.

Le point critique se situe sur le point de contact entre les lambourdes et les lames de terrasse. Cette zone est souvent humide et prémature le vieillissement des lambourdes. Pour palier à ce problème, il est conseillé de mettre en place une bande de désolidarisation de type KOMPEFIX qui permet de ventiler le dessus des lambourdes et ainsi éviter une stagnation d’eau.

Pour parfaire le système, il est important d’aménager une ventilation périphérique afin de créer un courant d’air sous les lames. Des finitions latérales perforées existent afin de laisser passer l’air.

5 – Protéger ou laisser griser le bois de votre terrasse bois

Vous serez les seuls à pouvoir répondre à cette question car il en retourne surtout du choix esthétique.

Ce qu’il faut savoir :

  • Le bois que vous avez choisi est résistant donc le fait qu’il grise ne va pas altérer ses propriétés. Le « grisement » est occasionné par l’action des UV sur le bois.
  • Une protection type HUIILE pour terrasse ou SATURATEURS va permettre de conserver la teinte du bois et le renforcer. La mise en œuvre d’une protection s’effectue tous les 2 à 3 ans. Passé ce délai, il est possible que le bois se mette à griser.
  • Il existe des « dégriseurs » qui de part leur action chimique combinée à un brossage permet d’enlever la couche superficielle grise du bois et ainsi retrouver son éclat d’origine.

Vous l’aurez compris, une terrasse, c’est surtout une affaire de sensibilité !

Vous pouvez mettre en lumière votre terrasse grâce aux éclairage solaires pour terrasse LAGAZEL ! Produits en France en matériaux durables, ils ne nécessitent pas d’installation électrique et mettrons en valeur votre réalisation.

Venez découvrir la gamme LAGAZEL en boutique chez le membre du réseau Nature & Développement MBC Scop.

A vos outils pour préparer l’été et à bientôt Nature & Développement

Crédits photos : MBC Scop, Thomas et Davie Bicker de Pixabay

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous

Articles associés

Derniers articles

Les principales techniques de pose de menuiseries en rénovation

Les fenêtres jouent un rôle crucial dans le confort et la performance énergétique d'un habitat. Elles permettent de laisser entrer la lumière...

La chaux en restauration : une vieille histoire d’amour

La chaux est un matériau de construction traditionnel utilisé depuis des siècles, et qui connaît aujourd'hui un regain d'intérêt dans le domaine de...

Quels sont les meilleurs isolants pour une maison ossature bois ?

Si la maison bois est connue pour ses vertus écologiques, les matériaux qu’on lui associe ne sont pas toujours aussi sains et durables qu’ils...

Témoignage de Baptiste de Canopée Ecoconstruction (FR-37)

Découvrez dans cette rubrique le témoignage de clients et partenaires des magasins Nature & Développement. Baptiste Dupré est un...

Les matériaux biosourcés et leur comportement au feu

La plupart des matériaux biosourcés, tels que le bois, la paille, le chanvre et la ouate de cellulose, sont potentiellement combustibles. Cela...